Le Pacte pour un Enseignement d’excellence

La rentrée scolaire de 2022 marque l’entrée en vigueur de nombreuses mesures du Pacte pour un Enseignement d’excellence. De l’application des nouveaux référentiels, à l’apprentissage personnalisé en 1re et 2e primaire, la mise en place du parcours d’enseignement qualifiant à l’intégration des élèves à besoins spécifiques dans l’enseignement ordinaire ou encore l’adoption des nouveaux rythmes scolaires, l’année sera chargée en nouveautés.

Mais qu’est-ce que le Pacte pour un Enseignement d’excellence et quelles sont ses ambitions ?[1Qu’est-ce que le Pacte pour un Enseignement d’excellence ?

Insufflé dès 2014 par le Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) et la ministre Joëlle Milquet, le Pacte pour un Enseignement d’excellence est un ensemble de réformes de l’enseignement en FWB. Il concerne tous les aspects de l’enseignement de la maternelle à la fin du secondaire : le contenu des programmes, l’organisation des cours, la formation des enseignants, etc. Son objectif principal est de réduire les inégalités scolaires et d’améliorer les résultats de tous les élèves de la Fédération Wallonie-Bruxelles. Cette vaste réforme concerne donc les 900.000 élèves et les 2 685 établissements scolaires en FWB. Son ampleur est donc inédite et vise le système éducatif dans toutes ses dimensions.

Une réforme systémique

Notre enseignement fait partie des plus inégalitaires au monde. La Belgique reste, malgré les années, un mauvais élève en matière d’égalité à l’école. D’importants défis s’imposent à notre système scolaire : d’énormes différences de résultats entre écoles et entre élèves ; un taux de redoublement bien trop important ; des inégalités scolaires trop souvent liées à des inégalités sociales ; des directeurs d’école qui n’ont pas toujours l’occasion de jouer leur rôle fondamental d’animateur d’équipe, en raison notamment d’une surcharge administrative ; trop peu de formation et trop peu de collaboration entre enseignant.

En réponse à ces constats, le Pacte pour un Enseignement d’excellence a l’ambition d’agir en profondeur sur toutes les dimensions du système scolaire : il vise à le rendre plus inclusif et plus égalitaire ; à améliorer les résultats des élèves et le climat au sein des écoles ; à renforcer les dynamiques collectives entre les enseignants et avec les directions ; à donner plus d’autonomie aux professionnels de l’éducation.

C’est en ce sens que la Pacte pour un Enseignement d’excellence est une réforme systémique : pour que le changement s’opère, elle agit sur tout le système éducatif en FWB à travers une série de modifications structurelles et des contenus des apprentissages (gouvernance du système et des écoles, contenu et organisation des apprentissages, parcours et accompagnement des élèves, formation des enseignants, accompagnement des écoles, leadership des directions, rythmes scolaires, climat et démocratie scolaire…).

Une réforme novatrice et progressive

Le Pacte offre une approche novatrice car il a été co-construit avec les différents acteurs de l’enseignement. Résultat d’une concertation de longue haleine et un travail acharné entre des représentants de tous les acteurs du secteur éducatif (pouvoirs organisateurs, syndicats, parents), la réforme a également été appuyée par treize groupes de travail thématiques et un comité scientifique composé de spécialistes des différentes universités et des hautes écoles. Cette réforme adopte également une politique de changement progressif s’inscrivant dans le court, le moyen et le long terme.

Équité et mixité

Le Pacte pour un Enseignement d’excellence a pour ambition de favoriser la mixité sociale, améliorer l’équité de notre système éducatif  mais aussi de lutter contre l’échec scolaire à travers la mise en place de nouvelles mesures concrètes : l’allongement du tronc commun, la lutte contre l’échec et le redoublement, la réforme et la revalorisation de l’enseignement qualifiant, la mise en place d’un diagnostic précoce des difficultés d’apprentissage, un renforcement de l’évaluation continue et à une politique de différenciation, de remédiation et d’orientation plus systématique.

Quels sont les 7 objectifs de la réforme du Pacte pour un Enseignement d’excellence?

  • Améliorer significativement les savoirs, savoir-faire et compétences des élèves.
  • Augmenter la part des jeunes diplômés de l’enseignement secondaire supérieur.
  • Réduire les différences entre les résultats des élèves les plus et les moins favorisés d’un point de vue socio-économique.
  • Réduire progressivement redoublement et décrochage.
  • Réduire les changements d’école au sein du tronc commun.
  • Augmenter progressivement l’inclusion des élèves à besoins spécifiques dans l’enseignement ordinaire.
  • Accroître les indices du bien-être à l’école et l’amélioration du climat scolaire.

Quels sont les 5 axes de la réforme du Pacte pour un Enseignement d’excellence?

  • Axe 1: Vers des compétences de base solides pour tous / modification des contenus d’apprentissages : enseigner les savoirs et compétences de la société du XXIe siècle et favoriser le plaisir d’apprendre, grâce à un enseignement maternel renforcé, à un tronc commun polytechnique et pluridisciplinaire et à un cadre d’apprentissage révisé et reprécisé.
  • Axe 2: Vers un métier d’enseignant plus collectif / la nouvelle gouvernance et la transformation des métiers d’enseignants et de directeur : mobiliser les acteurs de l’éducation dans un cadre d’autonomie et de responsabilisation accrues en renforçant et en contractualisant le pilotage du système éducatif et des écoles, en augmentant le leadership du directeur et en valorisant le rôle des enseignants au sein de la dynamique collective de l’établissement.
  • Axe 3:Vers un parcours qualifiant mieux valorisé : faire du parcours qualifiant une filière d’excellence, valorisante pour chaque élève et permettant une intégration socioprofessionnelle réussie tout en renforçant son pilotage et en simplifiant son organisation.
  • Axe 4: Vers une école plus inclusive : afin d’améliorer le rôle de l’enseignement comme source d’émancipation sociale tout en misant sur l’excellence pour tous, favoriser la mixité et l’école inclusive (via l’organisation des pôles territoriaux) dans l’ensemble du système éducatif tout en développant des stratégies de lutte contre l’échec scolaire, le décrochage et le redoublement.
  • Axe 5: Vers une école plus attentive au bien-être / le climat scolaire, le bien-être et la démocratie scolaire : assurer à chaque enfant une place dans une école de qualité, et faire évoluer l’organisation scolaire (les pôles territoriaux) afin de rendre l’école plus accessible, plus ouverte sur son environnement et mieux adaptée aux conditions du bien-être de l’enfant (la réforme des rythmes scolaires).

 

Quelles sont les grandes mesures du Pacte pour un Enseignement d’excellence?

 

Plus d’infos sur le Pacte pour un Enseignement d’excellence: http://www.enseignement.be/index.php?page=28280#axes

SOURCE:

[1] Cet article a été rédigé grâce au document « Pacte pour un Enseignement d’excellence – Manuel pour les partenaires » de la Fédération Wallonie Bruxelles

Le document est téléchargeable à l’adresse suivante : http://www.enseignement.be/download.php?do.id=17191