Formation d’animateur·trices de projets socioculturels

Formation d’animateur·trices de projets socioculturels

Patrick Hullebroeck
Directeur à la LEEP et formateur en gestion de projets
Loïc Pannequin
Coach, formateur en communication et en Programmation Neuro Linguistique
Christelle Messiant
Formatrice et consultante en communication visuelle.

Un monde meilleur…

Une économie plus durable et plus respectueuse de l’environnement, une consommation plus sobre, un commerce plus équitable…

Une société plus inclusive, plus égalitaire, plus fraternelle et davantage respectueuse des personnes…

Des collectifs et des groupes coopératifs, plus tolérants, plus créatifs, plus innovants, avec un fonctionnement participatif et plus démocratique…

Des individus plus libres et plus épanouis, qui se réalisent personnellement, quel que soit leur genre, leur orientation sexuelle, leurs origines et leurs convictions, sans nuire aux autres individus…

Nombreux sont ceux qui s’impliquent concrètement sur le terrain, qui, professionnellement ou bénévolement, donnent un peu (beaucoup) d’eux-mêmes et prennent des initiatives.

De fait, la créativité sociale de la vie associative semble de nos jours sans limites,

– en adoptant des nouvelles manières d’agir collectivement et de construire des projets innovants,

– en s’appuyant sur l’intelligence collective et sur la compréhension des processus de changement pour répondre à la solitude, à la détresse, à la fragmentation du tissu social, à la crise des solidarités, à l’absence de projets collectifs, à l’opacité des enjeux, aux problèmes d’intégration et de dés-emploi, aux intégrismes religieux et à la perte des repères, à la difficulté de construire un projet personnel et de donner du sens à sa vie (au plan personnel, familial et social), à la crise climatique et environnementale – autant d’aspects de la société contemporaine qui frappent les publics les plus fragiles : les jeunes, les femmes, les personnes âgées, les populations d’immigration récente et d’origine étrangère, en particulier quand celles-ci cumulent un bas niveau de formation et de revenu.

Vous aussi, vous vous sentez concerné par l’évolution de la société,

Vous souhaitez vous impliquer personnellement,

Vous croyez que des projets socioculturels menés avec des groupes peuvent rencontrer les aspirations humaines,

Vous participez déjà à des projets collectifs,

Vous voulez vous impliquer professionnellement ou bénévolement dans la vie associative et le secteur non-marchand,

Vous voulez augmenter vos compétences d’animatrice.eur de groupe ou devenir animatrice.eur de projets socioculturels.

La formation vous propose 17 journées de formation pour acquérir les compétences de base en animation socioculturelle et clarifier votre projet personnel d’animateur·ice.

La formation a pour objectif de former des animateur·ices qui seront capables :

  • De clarifier leur projet personnel et leurs objectifs.
  • De concevoir, de réaliser et d’évaluer des projets socioculturels avec un groupe de manière structurée.
  • D’analyser, avec le groupe et de façon critique, la situation de départ, d’identifier les enjeux, d’effectuer des choix et de développer la prise de responsabilité.
  • Adopter la posture d’animateur et poser un cadre structurant dans un groupe
  • Générer de la cohésion et aligner un groupe sur des valeurs communes
  • De faciliter et d’animer les processus de communication interpersonnels et collectifs dans le groupe ;
  • Donner et recevoir du feedback de manière respectueuse et constructive
  • De pouvoir s’orienter dans le contexte légal (les a.s.b.l. et les subventions) et administratif des principaux secteurs de l’animation socioculturelle (éducation permanente, culture, jeunesse, cohésion sociale, intégration des personnes d’origine étrangère).
  • De mettre en œuvre des compétences spécifiques en conduite de réunion, négociation, construction de partenariat et organisation.

Programme :

  • Clarifier son projet personnel.
  • Concevoir et réaliser un projet avec un groupe.
  • Analyser la structure, identifier les enjeux, décider.
  • Communiquer en groupe et s’initier à la dynamique de groupe.
  • Conduire des réunions.
  • Animer des activités de groupe.
  • Négocier et mobiliser un groupe.
  • Construire un partenariat.
  • S’informer sur le droit des associations, les règles liées aux subventions et le contexte administratif.

Méthodologie :

La formation combinera mise en pratique, jeux de rôles, études de cas, travail individuel, en petits groupes et en grand groupe, flashs théoriques. Les participants disposeront de notes de cours pour les principaux aspects théoriques. 2 journées seront spécifiquement consacrées à la facilitation visuelle.

TARIFS:

Les activités de formation de la Ligue sont par priorité destinées aux actrices et aux acteurs (bénévoles ou professionnels) du secteur non-marchand et des associations.

Les tarifs sont établis en tenant compte de la situation pécuniaire de ces publics et pour soutenir l’activité des institutions non-marchandes dont les moyens financiers sont limités.

Les personnes qui travaillent dans le secteur marchand sont les bienvenues à nos activités mais elles sont invitées à majorer d’initiative leur inscription de 30 € afin de soutenir le programme de la Ligue.

Merci !

Accessibilité