Créer une bibliothèque vivante et pérenne à destination d’un jeune public

Créer une bibliothèque vivante et pérenne à destination d’un jeune public

Nadine Sturbelle
Sociologue, bibliothécaire.

Les bibliothèques destinées au jeune public dans des écoles ou des associations sont souvent vues comme de simples lieux de prêt et de lecture. Elles sont pourtant de véritables lieux de valorisation du livre et de mémoire, des lieux d’animation et de formation, à destination de publics variés mais spécifiques. Elles ont aussi pour mission de donner goût à la lecture et à donner des clés de représentation et de compréhension du monde dans lequel les usager.ères évoluent.

Bien souvent, lorsqu’on doit mettre en place ou pérenniser ces bibliothèques, il nous arrive de manquer d’outils concrets et certaines questions peuvent rester en suspens : Comment les financer ? Où trouver les livres « adéquats » ? Comment mettre en place des animations autour du livre? Comment créer des liens avec le monde littéraire et/ou artistique ? Quels sont les enjeux d’un tel lieu? Comment les aménager ?

Objectifs de la formation:

Au départ de plusieurs expériences dans le domaine des bibliothèques scolaires, cette formation de 3 journées a donc pour objectif de vous outiller de manière concrète afin de mettre en place et de faire vivre une bibliothèque à destination d’un jeune public (de 3 à 12 ans, principalement) au sein de votre école, ou de vous donner des pistes pour l’adapter à votre association.

Programme:

  • Comprendre les enjeux d’une bibliothèque « jeune public » (3 à 12 ans) et ses missions en tant que lieu spécifique au sein d’une institution.
  • Découverte des spécificités du ou de la représentant.e du lieu et proposition de pistes de travail pour les mener à bien.
  • Pistes d’animations, rencontre de l’auteur Loïc Gaume dans le cadre des invitations d’auteur.trice.s en classe et d’une institutrice, Frédérique Strubbe, partenaire dans les projets annuels de « la Petite fureur de lire ».
  • Prise de connaissance des moyens logistiques utiles à l’aménagement d’une bibliothèque à destination du jeune public et création d’un projet pilote adapté à son institution.

Public visé :

Bibliothécaires, enseignant.e.s, détaché.e.s pédagogiques, animateur.trice.s en écoles de devoir ou centre d’expression et de créativité. Elle s’adresse également à toutes les personnes qui souhaitent collaborer avec une bibliothèque d’école. Bien que la formation s’appuie sur des exemples et expériences issus du domaine des bibliothèques scolaires, les outils et méthodes partagés pourront être transposés à d’autres secteurs d’action (formateur.trices alpha/FLE qui utilisent la littérature jeunesse par exemple).

Formatrice:

Sociologue de formation, Nadine Sturbelle crée en 2016 une bibliothèque scolaire dans une école à pédagogie active, qu’elle anime depuis. Elle anime aussi la bibliothèque d’une école dite ex-ZEP. Elle a remporté plusieurs projets pour la valorisation de la lecture chez les jeunes enfants. Elle se tourne aujourd’hui vers le monde de la formation continue à destination des professionnel.les du secteur scolaire et associatif.

Informations pratiques:

Les 28, 29 novembre 2022 à l’Auberge Génération Europe / Rue de l’Éléphant, 4 à 1080 Bruxelles

Le 30 novembre 2022 à l’Ecole Nouvelle: Rue de l’Hôtel des Monnaies, 128b à 1060 Bruxelles

TARIFS:

Les activités de formation de la Ligue sont par priorité destinées aux actrices et aux acteurs (bénévoles ou professionnels) du secteur non-marchand et des associations.

Les tarifs sont établis en tenant compte de la situation pécuniaire de ces publics et pour soutenir l’activité des institutions non-marchandes dont les moyens financiers sont limités.

Les personnes qui travaillent dans le secteur marchand sont les bienvenues à nos activités mais elles sont invitées à majorer d’initiative leur inscription de 30 € afin de soutenir le programme de la Ligue.

Merci !

 

Photo by Eliott Reyna on Unsplash

Ce nouveau module de formation est soutenu par la FWB dans le cadre de l’appel à projets « Les médiations artistiques et culturelles ». Il vient ainsi compléter le programme du projet « Le livre, objet créatif et vecteur d’expression », lancé en 2020.

Accessibilité