Mieux connaître et utiliser sa voix

Mieux connaître et utiliser sa voix

De Cooman Marcelle
formatrice en pose de voix parlée, chantée et en art du spectacle
Dans l’exercice de votre métier, votre voix est sollicitée au quotidien et ce, dans des circonstances particulières.
Connaissez-vous votre voix et l’impact qu’elle peut avoir sur votre entourage, sur vos interlocuteurs?

Vous êtes enseignant, guide, une personne qui prend la parole en réunion, entraîneur sportif, journaliste, et autres…et parfois vous vous dites:

«Je n’aime pas ma voix, on ne m’entend pas quand je parle, on me demande de répéter ce que je viens de dire, je ne sais pas crier, je parle toujours trop fort, j’ai mal à la gorge quand je parle ou quand je chante trop longtemps, j’ai la voix fatiguée, ou je suis aphone après quelques heures de cours, je chante comme une casserole, le seul endroit où j’ose chanter c’est dans ma voiture…»

Le fonctionnement de la voix peut être une vraie interrogation, parfois même une réelle détresse.

Mal sollicitée, la voix peut être une gêne, voire même entraîner des maux: fatigue, inflammation, oedème, nodule, etc.

Prendre conscience de son geste respiratoire et vocal, cela se fait chez le logopède (orthophoniste), les médecins …

Prendre du temps pour soi, respirer, apprivoiser sa voix, apprendre à la connaître, à l’écouter, cela peut se faire d’une manière ludique et créative par le plaisir de la parole, par le chant.

Objectifs:

L’objectif de ce stage est de prendre ou reprendre confiance dans sa voix parlée et ses spécificités propres.

Il propose un travail pour mieux connaître et utiliser sa voix et, par exemple, à apprendre à parler fort sans se fatiguer, à moduler sa voix selon les circonstances.

Chercher à « poser sa voix » pourra donner des outils afin d’ aider à corriger ou éviter certains « défauts ».

Programme:

Ces journées d’approche sont axées sur un travail de pose de voix parlée en individuel et en groupe, et sur l’exploration d’une palette d’exercices ludiques sur la présence corporelle et vocale dans la vie quotidienne et au travail.

La préparation corporelle et vocale que je vous propose, tend, pour chacun, dans le corps qu’il est, à trouver une respiration ample, et aussi, assise, axe et verticalité, empilement des appuis, agilité du larynx, ouverture des résonateurs, souplesse des voyelles, fermeté des consonnes, réglages du timbre. Cette mobilité et cette aisance globale du corps permettront à la voix parlée et chantée de trouver fondation, liberté, fluidité et naturel.

La prise de conscience du fonctionnement de la soufflerie, du vibreur et des résonateurs précède le travail de la parole (approche proprioceptive).

La voix, ce petit acrobate à apprivoiser, trouvera sa place dans le corps puis dans le rythme, les intonations et les inflections en adéquation avec votre discours.

La parole, l’éloquence, la parole conteuse, le discours politique et le chant seront les beaux outils pour renforcer, trouver ou retrouver le plaisir de la communication verbale.

 

NB: il s’agira aussi d’un travail sur: «qu’est-ce je donne à entendre et à voir?», et par l’effet de miroir du groupe, «comment puis-je, par une prise de conscience corporelle et vocale, trouver une dimension plus juste?», plutôt qu’une réflexion sur le contenu de la communication.