Actualité: Education - Enseignement, Egalité, Egalité femmes-hommes, Société

Dossier « On ne naît pas homme, on le devient »: pour aller plus loin

Dossier « On ne naît pas homme, on le devient »: pour aller plus loin
Eduquer 136: On ne naît pas homme, on le devient

Rites de virilité à l’adolescence – David Le Breton (2015)  

Il s’agit dans cet ouvrage de s’attacher à la construction sociale du masculin dans nos sociétés où les anciens modèles de genre s’effacent. Il devient parfois malaisé d’entrer dans la peau d’un homme, particulièrement pour  certains adolescents qui cumulent des difficultés affectives et sociales, sans trouver à leur côté des adultes pouvant leur donner le goût de grandir et de s’autoriser à prendre son essor. Les conduites à risque sont marquées  par les connotations sociales du genre. Chez les filles, elles prennent des formes discrètes, silencieuses (troubles alimentaires, scarifications, tentatives de suicide…), là où chez les garçons elles sont exposition  de soi,  souvent sous le regard des pairs (suicides, violences, délinquances, provocations, défis, alcoolisation, vitesse sur les routes, toxicomanies…).

Infos:
Disponible gratuitement sur: www.yapaka.be

Genre et masculinités / Le Mondes selon les femmes 

S’impliquer pour l’égalité des sexes passe par un travail de co-construction entre les femmes et les hommes, convaincu-e-s que la masculinité hégémonique participe à la perpétuation de la société patriarcale. Cet essentiel  donne un aperçu des diverses études sur les masculinités. Il donne des clés pour savoir comment travailler les masculinités et s’intéresse aux mouvements sociaux anti-féministes et a contrario, aux hommes activistes pour l’égalité des sexes.

Infos:

Disponible gratuitement sur: www.mondefemmes.be

Pascal Brutal, Le Roi des hommes – Riad Satouff (2014).

Dans un futur proche et décadent (la France est alors présidée par Alain Madelin), Pascal Brutal est le pur mâle alpha. À mi-chemin entre la vision fantasmée de la caillera de banlieue et le justicier des temps modernes,  Pascal Brutal est fort, violent, oisif et séduisant. Pilotant sa grosse moto rouge sans casque, fumant joint sur joint, cassant la gueule de quiconque se met en travers de son chemin, faisant l’amour à toutes les femmes qu’il  croise, il représente la nouvelle virilité. Sur le ton de l’humour, l’auteur déconstruit et se moque des stéréotypes de genre.

La Fabrique des hommes – Chronique féministe, Université des femmes (Juillet/Décembre 2010)

Le sexe du cerveau, la parole (confisquée?) des femmes, nouvelles paternités, hommes dans des métiers «de femmes», «male breadwinner», masculinisme, recours à la prostitution, construction sociale de la masculinité chez les transsexuels, etc., autant de thématiques abordées dans la revue de l’Université des femmes. L’ensemble des contribuions font de ce numéro une tentative d’état des lieux de ce que sont les hommes contemporains dans une perspective de rapport sociaux de sexes.

Infos:
Disponible sur: www.universitedesfemmes.be

Masculin/féminin, Tomes 1 et 2, Françoise Héritier, 1996, 2002 

Tome 1: La pensée de la différence:

La différence des sexes structure la pensée humaine puisqu’elle en commande les deux concepts primordiaux, l’identique et le différent. La manière dont chaque culture construit cette différence met en branle toute sa conception du monde, sa sociologie et sa biologie, comme sa cosmologie. Changer le rapport du masculin et du féminin, c’est bouleverser nos ressorts intellectuels les plus profonds, élaborés au fil des millénaires. En démontant les mécanismes de la différence, ce livre offre des solutions pour parvenir à l’égalité.

Tome 2: Dissoudre la hiérarchie – La pensée de la différence 

Ce tome pose deux questions: pourquoi la  hiérarchie s’est-elle greffée sur la simple différence des sexes? Est-il envisageable de la dissoudre? À cette double question, Françoise Héritier répond en termes anthropologiques aussi bien que politiques.

Histoire de la virilité, Tomes 1, 2 et 3 – Alain Corbin, Jean-Jacques Courtine et Georges Vigarello, 2011

Avec les éclats du féminisme, les revendications gays, la promotion de nouvelles figures métrosexuelles, la virilité ne cesse d’être questionnée. Critiquée, refoulée, dissimulée, on en vient à se demander si elle reste encore un élément reconnu, valorisé, ayant droit de cité. Cette monumentale Histoire de la virilité s’empare du problème pour l’envisager dans tous ses aspects. Réunissant un panel de spécialistes de l’histoire des mentalités et des représentations, elle offre un parcours des plus complets des sens qu’a pu prendre la notion de virilité à travers les âges, de l’Antiquité à nos jours.

Sommaire du dossier