Actualité: Education - Enseignement, Précarité des étudiants, Supérieur-universitaire

Un fonds d’urgence sociale pour les étudiant·e·s

Un fonds d’urgence sociale pour les étudiant·e·s
Suite aux mesures de distanciation sociale dues au Covid-19, plus de 160.000 jobistes étudiant·e·s sont durement touché·e·s par le confinement, empêchés qu’ils/elles sont de travailler dans les secteurs Horeca, culturels, sportifs… “Si les travailleurs salariés sont protégés par la sécurité sociale, malheureusement, cette protection n’est pas applicable aux étudiants. Ceux-ci se trouvent donc sans revenus pour les prochaines semaines au risque de tomber dans la précarité, voire leurs conditions de vie déjà précaires s’aggraver”, dénoncent la Fédération des Étudiant·e·s Francophones dans un communiqué paru ce 25 mars.

La FEF et les Jeunes CSC se positionnent en front commun et appellent à la création d’un fonds d’aide urgente pour venir en aide aux jobistes.

Ce fonds d’urgence pourrait compenser la perte financière de ces étudiant·e·s et leur assurer une vie décente durant cette période d’incapacité de travail. Accessible à tou·te·s les étudiant·e·s jobistes sur demande, les modalités devront être simples et accessibles par voie électronique, conclu la FEF.