Enfants dans les centres fermés pour illégaux – Etude 2006

centrefermeLa Communauté française a institué dès 1991 un Délégué général aux droits de l’enfant chargé de défendre les droits et les intérêts de tous les enfants. Dès la première année, l’institution de défense des droits de l’enfant a été saisie de la problématique des enfants étrangers en situation illégale. La question des mineurs étrangers non accompagnés ainsi que la détention des enfants en centres fermés a fait rapidement l’objet de nos préoccupations. Il s’agissait notamment d’établir une collaboration entre l’Administration de l’aide à la jeunesse et l’Office des étrangers lorsque le Conseiller ou le Directeur de l’aide à la jeunesse prenait en charge un jeune en situation illégale.

Document: Enfants dans les centres fermés pour illégaux