Eduquer 145: Populisme, au-delà des préjugés

« Vous êtes un populiste ! » avait répété quatre fois le Premier ministre Charles Michel à la Chambre, le 21 mars 2017, en s’adressant à Raoul Hedebouw, porte-parole du Parti du travail de Belgique (PTB).

Eduquer 145: Populisme: au-delà des préjugés

Si l’étiquette « populiste » semble régulièrement attribuée aux autres, en la chargeant d’une connotation négative, elle est rarement revendiquée par les personnes et les organisations elles-mêmes. C’est l’une des raisons qui fait que le concept est difficile à définir. Idéologie ? Syndrome ? Mouvement ?  Difficile de s’y retrouver. De plus, partout dans le monde, le terme ne renvoie pas à la même chose : en Europe, par exemple, il est synonyme de lutte contre l’immigration et de xénophobie ; en Amérique latine, le terme sous-entend plutôt clientélisme et mauvaise gestion économique.

C’est pourquoi, nous proposons dans ce dossier d’Eduquer d’expliciter quelque peu ce concept controversé.

Et si se pencher sur le concept de populisme était une porte d’entrée pour réinterroger notre modèle politique et la démocratie telle que nous la connaissons ?

SOMMAIRE : 

FOCUS: Les coups de coeur de la Ligue (littérature, musique, ciné, expo…)

COUP DE CRAYON: L’illustratrice Léonie Bischoff nous livre son regard sur l’actu

ACTUALITE: Pas de cours de philo dans l’enseignement libre

DOSSIER:

Populisme: au-delà des préjugés – Entrée en matière
Populisme: quand les préjugés remplacent l’analyse
National-populisme et extrême droite:état des lieux
Les droits humains, un espoir pour une Europe et une Asie centrale menacées
Pour aller plus loin

EDUCATION: Parfois être un enfant sage a un prix

HISTOIRE: Pour une lecture critique de la colonisation

SCIENCES:Promenade mathématique: la suite de Fibonacci et le nombre d’or