Actualité: Apprentissage des langues

Portrait croisé d’instituteur·trice·s bilingues diplômé·e·s

Portrait croisé d’instituteur·trice·s bilingues diplômé·e·s

SOMMAIRE DU DOSSIER

En juin, la Haute École Francisco Ferrer et la Erasmushogeschool ont eu l’immense joie de diplômer les tout·e·s premier·e·s étudiant·e·s du bachelier instituteur primaire bilingue! Découvrez le portrait de deux étudiant·e·s fraîchement diplômé·e·s: Karolien Kesteloot, étudiante de Erasmushogeschool Brussel, et Sébastien Dhont, étudiant de la Haute École Francisco Ferrer. Ze worden nu leraar lager onderwijs met een goede kennis van de tweede taal… een troef in Brussel! We hebben hen enkele vragen gesteld over de bachelor en hun toekomstplannen. Voici leurs réponses!

Éduquer: Pourquoi as-tu choisi cette formation, Karolien?

Karolien Kesteloot: Quand j’étais petite, je n’avais pas de leçons de français où on apprenait vraiment à parler le français en classe. Je devais étudier des listes de vocabulaire par cœur. Pourtant, c’est très important dans notre pays trilingue de parler le français. Je veux donc encourager mes élèves à parler le français dès l’école primaire. J’ai choisi le bachelier bilingue car je voulais devenir une enseignante capable de donner de bons cours de français à ses élèves.

Éduquer: En jij, Sébastien, waarom heb je voor deze opleiding gekozen?

Sébastien Dhont: Ik heb deze opleiding gekozen om ook het vak Nederlands aan mijn leerlingen te kunnen geven. Er is een groot tekort aan leraren die de tweede taal kunnen geven. Dit is zeker een meerwaarde om als leerkracht een job in Brussel te vinden.

Éduquer: Wat vond je het meest waardevol in de opleiding, Sébastien?

Sébastien Dhont: Het Tandem Project! Ik vond het heel leuk om studenten van een Nederlandstalige hogeschool (de Erasmushogeschool Brussel) te leren kennen en regelmatig te ontmoeten om culturele en ludieke activiteiten samen te doen. Mijn beste herinnering was de tweetalige kookworkshop in Anderlecht waar we samen met de studenten van de Erasmushogeschool hebben gekookt. Het was echt supertof!

Éduquer: Quel est ton meilleur souvenir de la formation, Karolien?

Karolien Kesteloot: La chorale à Ferrer! Ensemble avec une autre étudiante de la Erasmushogeschool, nous avons appris une chanson néerlandophone et une chorégraphie aux étudiants de Ferrer. Le plaisir que nous avons eu pendant nos répétitions est indescriptible! De mon échange Erasmus Belgica à Francisco Ferrer, je garde deux amitiés qui me sont super chères. Non seulement, c’est génial de se faire de nouvelles amies, mais elles m’aident à conserver mon bon niveau de français! On s’appelle parfois plusieurs fois par semaine et on se donne rendez-vous pour pratiquer la langue. Elles me corrigent de façon très naturelle et j’apprends beaucoup. Ça, c’est le plus beau cadeau de cette formation!

Éduquer: Et maintenant que tu vas être diplômée, que vas-tu faire?

Karolien Kesteloot: J’aimerais bien enseigner dans une école bruxelloise parce que j’aime les classes multilingues et multiculturelles. Comme j’ai pu étudier un trimestre à la Haute École Francisco Ferrer dans le cadre du programme Erasmus Belgica, j’ai moi-même expérimenté ce que c’est que l’immersion dans une langue que je ne maîtrise pas parfaitement. J’avais plus de difficulté à rester concentrée lors des leçons qui n’offraient pas assez de soutien visuel (avec des cartes, des illustrations, des tableaux, etc.) Cette expérience m’a permis de mieux comprendre comment les élèves allophones se sentent en classe et je voudrais maintenant leur faire profiter en leur donnant des cours dans lesquels ils sentent impliqués et engagés. Je suis convaincue que c’est la clé pour qu’ils soient enthousiastes et motivés à l’idée d’aller à l’école.

Éduquer: En jij, Sébastien? Wat zijn jouw plannen?

Sébastien Dhont: Ik heb al een job in een Franstalige school gevonden. Mijn leerlingen krijgen in principe nog geen lessen Nederlands want ze zijn te jong (van 5 tot 8 jaar). Dat is pas verplicht vanaf het derde leerjaar. Maar ik zou toch al graag een aantal taalworkshops voor hen willen organiseren… Dat is wel nog te bespreken met mijn schooldirecteur…

Proficiat aan jullie beiden voor jullie engagement in de Taalkrachtige Lerarenopleiding en het behalen van jullie diploma! Nous vous souhaitons une très belle carrière riche en expériences multilingues avec vos élèves!

Laurie Josens, Coordinatrice pédagogique


SOMMAIRE DU DOSSIER: Vers un enseignement multilingue… Natuurlijk! Maar hoe?


Si vous souhaitez en savoir plus sur le bachelier instituteur primaire bilingue, consultez la
page francophone ici: www.he-ferrer.eu/formations/pedagogique/instituteur-primaire-bilingue

Als je meer informatie wil over de taalkrachtige lerarenopleiding lager onderwijs, klik dan op deze link:
www.erasmushogeschool.be/nl/opleidingen/ lageronderwijs