Actualité: Actu

Pandémie et respect des droits humains

Pandémie et respect des droits humains
Selon le dernier rapport de Human Rights Watch (HRW) publié ce jeudi 4 mars 2021, depuis le début de la pandémie, le respect des droits humains a sérieusement été mis à mal via l’adoption de nombreuses approches répressives et abusives adoptées dans plusieurs pays.

Selon Tirana Hassan, directrice exécutive adjointe et directrice des programmes de HRW, « Lors de la pandémie, certains gouvernements se sont servis de l’urgence de santé publique pour s’accaparer des pouvoirs, porter atteinte aux droits et négliger certaines populations minoritaires de façon systématique ».
Ce constat met alors en exergue le fait que la crise sanitaire mondiale a mis à nu les fragilités systémiques de la protection des droits fondamentaux et déclenché une cascade d’atteintes aux droits humains à travers :

  • La mise en place de politiques discriminatoires avec une violence excessive.
  • La pandémie a mis en lumière les faiblesses structurelles des systèmes publics de santé, contribuant à une iniquité massive de l’accès à des soins vitaux avec des effets dévastateurs sur les personnes âgées et/ou porteuses d’un handicap.
  • La recrudescence d’actes de violence liée au genre, particulièrement de violences domestiques à l’égard des femmes et des filles, ont augmenté dans le monde entier pendant la pandémie.
  • La déscolarisation d’environ « 1,4 milliard d’élèves des écoles maternelles, primaires et secondaires dans 192 pays » à la suite de la fermeture des écoles
  • L’impact économique touchant drastiquement les travailleurs à faible revenu et aux populations les plus marginalisées dans le monde « de manière disproportionnée ». Les droits sociaux et économiques y ont été globalement mis à mal.
  • Le recours à des outils de surveillance numérique pour contenir le virus.
  • La répression de la libre expression et les rassemblements pacifiques.
  • Enfin, le développement des vaccins a largement reflété les inégalités entre les pays riches et les pays pauvres.

« Ces gouvernements devraient annuler leurs politiques abusives et garantir un accès équitable aux vaccins, à la fois pour mettre fin à la pandémie et pour faire en sorte que tout le monde voie ses droits humains respectés » conclu Tirana Hassan, directrice exécutive adjointe et directrice des programmes de HRW.

 

Plus d’infos: www.hrw.org/fr/news/2021/03/04/la-pandemie-de-covid-19-declenche-une-annee-de-crises-en-matiere-de-droits-humains

Illustration: Photo by Evgeni Tcherkasski on Unsplash