Actualité: Bonnes pratiques, Education - Enseignement

« Nouvelle école active » à Forest

« Nouvelle école active » à Forest
C’est une première : deux pouvoirs organisateurs ont travaillé ensemble à la création de places supplémentaires dans les écoles de Forest. Depuis la rentrée 2017, des enfants de 5e et 6e de l’école communale « Les Bruyères », partagent les mêmes locaux que des 1ères secondaires de l’Athénée Victor Horta. Ils sont réunis dans un même bâtiment au sein d’un nouveau groupe scolaire dénommé « Bruyères-Horta » et dont la pédagogie se veut, active.

L’idée est venue du constat alarmant du manque de places à l’école communale « Les Bruyères » et de la volonté de créer une structure à pédagogie active dans un quartier plus populaire de Forest. A l’initiative du projet, deux pouvoirs organisateurs différents : la commune de Forest d’une part, et la Fédération Wallonie-Bruxelles de l’autre. Apprenant qu’un bâtiment s’était libéré, l’idée a germé de faire cohabiter les classes du dernier cycle de l’école « Les Bruyères » et celles du premier cycle de l’Athénée Victor Horta. Il ne s’agit donc pas littéralement d’une nouvelle école à pédagogie active, mais plutôt d’une nouvelle implantation pour un groupe scolaire : « Bruyères-Horta ». Chaque PO continuera néanmoins à s’occuper de « ses » affaires, le communal pour « Les Bruyères » et la Fédération pour l’Athénée. Néanmoins, cette co-construction veut permettre aux élèves, de profiter d’une réelle continuité dans leur parcours.

Cette nouvelle implantation visera par son enseignement à pédagogie active et les méthodologies qu’elle proposera, « à développer chez les élèves l’épanouissement personnel, l’acquisition de savoirs et de compétences, la citoyenneté, l’esprit démocratique, l’ouverture d’esprit et la tolérance, leur assurant ainsi des chances égales d’émancipation sociale », explique l’échevine de l’Enseignement à Forest, Françoise Père. « Les élèves seront placés au centre du processus éducatif à travers une approche personnalisée moderne, créative, intégrant la révolution numérique dans les apprentissages et les méthodes, visant l’autonomie et reposant sur la pédagogie active et le décloisonnement des matières ».

De nouvelles places se sont ouvertes pour environ 200 enfants, répartis en deux classes de 5e et deux classes de 6e primaires ainsi qu’une classe de 1ère secondaire. A termes, une deuxième classe de 1ère les rejoindra ainsi que deux classes de 2e secondaire.

 

Maud Baccichet

Légende photo: le Ministre-Président de la Fédération Wallonie-Bruxelles, Rudy Demotte, était en visite à « Bruyères-Horta » ce mardi 19 septembre.