Actualité: Education - Enseignement, Pacte pour un enseignement d'excellence, Tronc commun

Nouveaux référentiels en finalisation

Nouveaux référentiels en finalisation
La question des nouveaux référentiels a été longuement abordée dans le cadre du Pacte pour un enseignement en Commission de l’Éducation. Le futur tronc commun s’étendra bien de la première primaire à la troisième secondaire. Les cours doivent être encore relus par des expert·e·s et des enseignant·e·s volontaires. Ensuite, ils seront finalisés et transmis au gouvernement pour fin mars. Tous les changements devront, finalement, être intégrés dans la formation continuée des enseignant·e·s et dans la formation initiale des futur·e·s enseignant·e·s.

Quel timing ?

Le tronc commun va se construire d’année en année et les référentiels seront utilisés suivant le même agenda. Dès la rentrée prochaine pour les maternelles. En 1er et 2e primaires en 2021-2022, en 3e en 2022-2023, etc. Pour atteindre la 3e secondaire en 2028-2029.

Le plaisir d’apprendre

Il y a neuf référentiels qui détaillent les neuf domaines de compétences. On peut lire dans la presse quotidienne du 11 février que « jamais ce qui est attendu des élèves n’a été précisé de façon aussi fine. La progression se fait en spirale (on réutilise des choses connues en les complétant). La notion de plaisir d’apprendre est convoquée un peu partout, ainsi que la cohérence avec les compétences initiales du maternel et des passerelles entre domaines  ».

Les nouveautés

Le latin apparaît en 2e et 3e secondaires (2h/semaine). L’objectif n’est pas de former des latinistes. Cette formation générale soutient le français et participe à construire une base culturelle commune à tous.

En langues modernes, une nouveauté apparaît jusqu’en 2e primaire : l’éveil aux langues pour stimuler la curiosité et exercer l’oreille à l’apprentissage de nouvelles langues. Une première langue étrangère sera enseignée dès la 3e primaire (en 5e en Wallonie aujourd’hui).

L’éducation culturelle et artistique comportera trois branches : expression française et corporelle, expression musicale et expression plastique, à répartir sur seulement deux périodes de cours dans le secondaire mais avec des savoir-faire et des compétences très précises chaque année.

Les sciences deviennent, enfin, un domaine de compétences dès le début du tronc commun, ce qui n’était pas le cas jusqu’ici.  Il est prévu de les pratiquer, de mettre en œuvre l’investigation, de maîtriser les principes élémentaires et de saisir les limites et les risques.

L’ATNM (pour “Applications technologiques et manuelles et numérique”) est aussi une nouvelle venue. Jusqu’à présent le numérique n’était pas pris en compte et l’éveil aux technologies était plutôt limité. La formation au numérique est à présent un domaine en soi, comme la formation manuelle, technique et technologique.

Un recul apparaît néanmoins par rapport à ce qui est donné aujourd’hui en histoire et en géo. Les sciences sociales rassemblent la formation historique, la formation géographique, et la formation économique et sociale, mais seules deux périodes y sont consacrées en primaires et quatre en secondaires

Enfin, l’éducation physique et la santé seront tournées vers le bien-être de l’élève.