Actualité: Actu, Droits des femmes, Egalité femmes-hommes, Maltraitance - violences ordinaires, Société

Lutter contre les violences faites aux femmes

Lutter contre les violences faites aux femmes
Le 3 août 2014, il y a 4 ans, une loi contre le sexisme était adoptée en Belgique, soutenue par tous les partis sauf la NVA et le Vlaams Belang.

Depuis son application, elle n’a ni été évaluée, ni modifiée alors qu’en 4 ans, il n’y a eu qu’une seule condamnation. Par ailleurs, en 2017, seulement 14 femmes ont porté plainte.
Pourquoi ? Notamment, parce qu’il faut pouvoir apporter des preuves de son agression… parce que la police manque de compétences en la matière et se montrerait parfois même humiliante vis-à-vis des femmes qui décident de porter plainte et aussi, parce que dans les faits, la loi se réduit uniquement au harcèlement de rue.

Cette loi entend pourtant poursuivre pénalement tout auteur de « geste ou comportement qui a pour but d’exprimer un mépris à une personne en raison de son sexe, que ce soit dans la rue, ou même au travail, et dans d’autres lieux publics ».

Pour que cela change dès aujourd’hui, les femmes doivent porter plainte. Mais rappelons que l’éducation des garçons est l’enjeu-clé de demain pour enrayer ce sexisme ambiant nauséabond qui n’a que trop durer.

Il y a quelques jours, une femme dénonçait son agression via les réseaux sociaux pour lutter contre les violences subies par les femmes. Retrouvez son interview réalisée par la RTBF:

https://www.rtbf.be/auvio/detail_france-video-de-sexisme-et-sanctions-pour-harcelement?id=2380168