Actualité: Actu, Droits des femmes, Santé

IVG : les femmes et les médecins encore sanctionné•e•s

IVG : les femmes et les médecins encore sanctionné•e•s
La proposition de loi de la majorité concernant l’interruption volontaire de grossesse a été votée en commission de la Justice à la Chambre, avec le soutien du cdH.

Pour rappel, l’objectif était de dépénaliser l’avortement. C’est bel et bien raté puisque des sanctions pénales à l’encontre des femmes et des médecins sont maintenues.

L’opposition a fermement dénoncé cette manœuvre politicienne.

« Ce n’est pas une avancée historique pour le droit des femmes, c’est encore moins une dépénalisation de l’avortement » regrette Karine Lalieux (PS).

D’autant plus regrettable qu’il existait une majorité pour la dépénalisation complète de l’IVG, excluant le CD&V et la NVA, et associant le PS, Ecolo, le PTB et DéFi…