Actualité: La Ligue

IN MEMORIAM Jean-Pierre COENRAETS

IN MEMORIAM Jean-Pierre COENRAETS

Le 3 août dernier, nous avons perdu notre secrétaire général.

Jean-Pierre Coenraets nous a quittés. C’était un homme affable, aimable, serviable et tout entier tourné vers les autres.

Né à Anderlecht le 6 juin 1942, porteur d’une licence en éducation physique et sports de l’ULB, obtenue avec grande distinction, Jean-Pierre s’était forgé un corps d’athlète et une personnalité de meneur. Associée à la douceur naturelle de son caractère qui faisait tout le charme de son personnage, il défendait ses idées avec persévérance et ténacité. Sérieux dans toutes ses entreprises, méticuleux dans son travail, toujours d’humeur égale, Jean-Pierre était un collaborateur agréable et efficace.

Rapidement repéré pour ses qualités, il entra au lendemain de ses études, en 1965, dans une école prestigieuse de la Ville de Bruxelles. C’est là, au contact d’un collègue, qu’il fut approché par le Comité Olympique et Interfédéral Belge pour lequel il remplit plusieurs missions en qualité de bénévole (aux Jeux Olympiques d’été ou d’hiver de Montréal, Séoul, Los Angeles, Barcelone, Albertville).

La faculté des Sciences de la motricité de l’ULB fit également appel à ses services et, pendant plusieurs années, il fut chargé des cours de natation auprès des futurs enseignants en éducation physique.

Ses qualités de pédagogue lui permirent par la suite d’être repris dans le corps professoral de la Haute École Francisco Ferrer pour la formation des régents. Apprécié de tous, il fut proposé par ses collègues à la direction du département pédagogique de l’institution et désigné à cette fonction par les Autorités de la Ville en 1997.

Retraité depuis une quinzaine d’années, Jean-Pierre Coenraets s’était mis au service de la Ligue. Il y assura, avec bonheur, la fonction de Secrétariat général.

La Ligue perd avec lui un collaborateur fidèle et efficace. Ses amis et ses proches perdent un humaniste attentif et dévoué.

Adieu Jean-Pierre, il ne sera pas facile de te remplacer.

Guy Vlaeminck, Administrateur