Actualité: Prévention, Santé

Hausse inquiétante de cas de rougeole en Europe

Hausse inquiétante de cas de rougeole en Europe
Lors du premier semestre de l’année 2018, plus de 41.000 cas de rougeole et 37 décès liés à la maladie ont été rapportés en Europe selon l’Organisation Mondiale de la Santé. Un chiffre plus élevé que durant les deux dernières années réunies (2016 et 2017).
La Belgique n’est pas épargnée par l’épidémie: on aurait recensé 19 cas de rougeole depuis mai 2018.

En cause: le recul de la vaccination. Bon nombre de parents refusent de vacciner leurs enfants via le vaccin RRO (rougeole, rubéole, oreillons), administré à partir des 12 mois de l’enfant.

Cette mouvance anti-vaccin est née d’une étude publiée en 1998 par Wakefield et de 11 co-auteurs établissant un soi-disant lien entre vaccination et troubles autistiques. L’ étude a largement été décriée. En février 2010, le Lancet publiait une rétractation de la publication, se basant sur le jugement émis par l’UK General Medical Council’s Fitness to Practise Panel. L’analyse de l’étude a montré qu’il s’agissait d’une véritable escroquerie scientifique.
Malgré ces démentis, les esprits restent encore profondément marqués.

Aujourd’hui, cette hausse de cas de rougeole devient un problème de santé publique généralisé à travers l’Europe.

Rappelons qu’il n’existe actuellement aucun traitement pour lutter contre cette maladie aux conséquences lourdes sur la santé: un cas sur mille serait mortel, un cas sur 500 peut générer une cécité ou des séquelles neurologiques.

Plus d’infos: http://www.one.be/…/la-sante-de-votre-enfant/la-vaccination/