Aider les enfants en école de devoirs sans faire les devoirs à leur place

Aider les enfants en école de devoirs sans faire les devoirs à leur place

Bernard Mugrabi
conseiller pédagogique et formateur
Certes, travailler en école de devoirs conduit inéluctablement à aider les enfants à venir à bout de leurs travaux extra-scolaires.   Et dans ce cadre, il faut parfois pouvoir faire face dans l’urgence à des savoirs purement scolaires et largement oubliés (tels la compensation croisée dans la soustraction, les triangles acutangles scalènes ou autres propositions subordonnées relatives).

Mais être animateur en école de devoirs, c’est bien souvent davantage que « simplement » faire les devoirs avec les enfants.  C’est également les accompagner dans l’apprentissage de leurs leçons, les aider à structurer et organiser leur travail, c’est faciliter leurs travaux de production d’écrits ou les aider à améliorer leur niveau en lecture.  Bien encore, c’est aussi parvenir à gérer un groupe d’enfants de niveaux différents et présentant des besoins parfois diamétralement opposés ainsi que, trop souvent, reconstruire la confiance en soi d’enfants qui ne brillent pas toujours en classe et qui ont perdu foi en leurs capacités.

Dès lors, nous poursuivrons ensemble les objectifs suivants :

  • Au travers de jeux et de situations concrètes, nous aborderons les théories de la motivation, les processus de mémorisation, les intelligences multiples et la gestion mentale.
  • Nous partagerons nos trucs et astuces pour gérer au mieux les groupes d’enfants, pour favoriser l’autonomie chez ceux-ci et pour faciliter leurs apprentissages.
  • Nous verrons comment soutenir les élèves en difficulté et leur permettre de regonfler leur estime d’eux-mêmes.
  • Nous constituerons une liste de référents qui permettra aux adultes de retrouver aisément les formules, procédures et autres savoirs scolaires oubliés depuis longtemps et, aux enfants, de chercher en toute autonomie les informations dont ils ont besoin.
  • Nous discuterons des meilleures techniques à mettre en œuvre pour aider les enfants à venir à bout de leurs devoirs, à étudier en toute sérénité, à maximiser leurs compétences en lecture, à faciliter leurs rédactions et à aborder sereinement et efficacement ces notions grammaticales tant craintes et détestées.
  • Enfin, nous vivrons quelques-unes des difficultés que rencontrent nos jeunes protégés pour mieux comprendre les obstacles qu’ils rencontrent et, évidemment, les aider à les soulever ou, à tout le moins, à les contourner.