Actualité: Maternité, Parentalité, Petite-enfance

Faciliter l’accueil des plus petits

Faciliter l’accueil des plus petits
Cette semaine, la ministre de l’Enfance en Fédération Wallonie-Bruxelles, Alda Greoli (cdH), présente au Gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles, sa réforme des milieux d’accueil baptisée « Milac » et négociée avec l’ONE.

Son objectif : combler le manque de places en crèches, l’inaccessibilité de certaines structures et la complexité du système. Dans un entretien publié aujourd’hui par le journal Le Soir, elle précise que « la réforme inclut aussi une réforme de la participation des parents. L’objectif : une tension plus grande en fonction des revenus ». Pour le moment, pas de chiffres précis sur les coûts répercutés sur les parents. Des projections sont en cours. Elle précise néanmoins que cela s’accompagnera d’un refinancement du secteur.

Selon Alda Greoli, le problème n’est pas tant le manque de places mais davantage l’accessibilité. Face à l’angoisse que vivent de nombreux parents pour trouver un lieu d’accueil pour leur bébé, la ministre propose de passer par l’info en ligne.

Dès janvier 2019, le site de l’ONE devrait fournir, en temps réel, toutes les informations utiles sur les places disponibles.

En faisant ce choix du tout à la connexion, on peut se demander si cela facilitera réellement l’accès à toutes les familles, y compris celles qui n’ont pas accès à internet ou qui n’en consomme pas à toutes les sauces.