Actualité: Enseignement spécialisé

Enseignement spécialisé: suppression de l’intégration temporaire totale

Enseignement spécialisé: suppression de l’intégration temporaire totale
La décision de la Ministre de l’Éducation de supprimer les «intégrations temporaires totales» qui font le lien entre le spécialisé et l’ordinaire, agi comme une bombe au sein de l’enseignement spécialisé.

De fait, dans sa circulaire 7689 (p: 188), publiée le 19 août 2020, Caroline Désir prévoit la suppression des intégrations temporaires totales, soit la possibilité faite aux enfants scolarisés dans l’enseignement spécialisé de suivre la totalité des cours dans l’enseignement ordinaire pendant une ou des périodes déterminées d’une année scolaire.

Une initiative incohérente qui sépare plus encore les deux types d’enseignement et qui met à mal les projets de réintégration et d’inclusion des enfants du spécialisé dans l’ordinaire.

Pour rappel, l’intégration scolaire concerne tous les élèves aux besoins spécifiques qu’ils soient inscrits dans l’enseignement ordinaire ou dans l’enseignement spécialisé. L’intégration scolaire permet à ces enfants enfants de poursuivre leur cursus dans une école ordinaire de leur choix tout en bénéficiant du soutien de l’enseignement spécialisé (via des heures d’accompagnement assuré par un·e enseignant·e issue de l’enseignement spécialisé).

Il existe 4 types d’intégration possible :

  • intégration permanente totale : tous les cours toute l’année
  • intégration permanente partielle : certains cours toute l’année
  • intégration temporaire totale : tous les cours une partie de l’année
  • intégration temporaire partielle : certains cours une partie de l’année

Le système d’intégration est précisé dans le Décret du 3 mars 2004 organisant l’enseignement spécialisé (voir les articles 130 à 158)