Actualité: Coronavirus - Confinement

ÉDITO: Retour à l’école

ÉDITO: Retour à l’école
À l’heure où le déconfinement pédagogique s’amorce pour une partie des élèves, mêlant inquiétude et espoir d’un retour à une vie moins anormale, le moment est venu de tirer un premier bilan des semaines écoulées.

Dans les circonstances que nous connaissons, la continuité pédagogique n’a pas été facile à mettre en place au sein des familles, elle a parfois été source de conflits ou d’angoisses. Prétendre encore qu’un élève égale un autre élève est une position devenue intenable. La crise a exacerbé les inégalités, plus personne ne peut les ignorer, une proportion importante d’élèves sont sortis des radars de l’école. Là où certains ont bénéficié d’un encadrement et d’un contexte propices à la continuité des apprentissages, la situation vécue par d’autres élèves symbolise la difficulté à garantir l’égalité des chances au sein de notre système éducatif. De la maternelle à l’enseignement supérieur, l’accès au numérique s’est révélé être une cause certaine d’inégalités scolaires. Les politiques publiques doivent davantage intégrer cette dimension et apporter des réponses à la hauteur des enjeux.

Les conditions du retour à l’école révèlent combien il est urgent de mobiliser les moyens nécessaires pour garantir à tous les élèves et à tous les membres des équipes éducatives un contexte de vie qui permette l’épanouissement de chacun. La possibilité de se laver les mains régulièrement, de disposer de toilettes propres, agréables et fonctionnelles, de cantines et de garderies adaptées aux missions de l’école, de bénéficier d’un espace suffisant et sécurisant au sein de la classe doit devenir la règle et non plus l’exception. La taille du groupe classe apparaît cette fois encore comme un élément essentiel pour la relation élèves-enseignant·e·s.

Cette crise met en évidence une séparation entre instruction et socialisation, elle démontre a contrario combien l’école au quotidien assume ces deux fonctions qui définissent l’éducation. Pour permettre la continuité des apprentissages, les enseignant·e·s ont développé des ressources pédagogiques intégrant les outils numériques et les ont mises à la disposition de leurs élèves du moins pour ceux qui y ont accès. Mais l’école, parce qu’elle est un lieu de co-construction, exige un espacetemps commun, condition indispensable de l’échange et de la confrontation des idées pour la construction d’une société démocratique. Dans cette perspective, cette crise constitue une opportunité pédagogique à saisir. Si l’intérêt d’un enseignement en présentiel ne peut être remis en cause, il est souhaitable que les ressources créées continuent d’être développées au moment du retour à l’école. Cette créativité doit inviter les enseignant·e·s à repenser leur pédagogie, à tirer profit de l’expérience vécue afin que notre école soit demain plus égalitaire.

Ligue de l’Enseignement et de l’Éducation permanente, Liège