Actualité: Actu

Dossier Eduquer 138: Mai 68, un « Vieux monde » derrière nous? Pour aller plus loin

Dossier Eduquer 138: Mai 68, un « Vieux monde » derrière nous? Pour aller plus loin

FILM

Tous au Larzac – Christian Rouaud, 2011

Un jour d’octobre 1971, Michel Debré, ministre de la Défense, prend, sans concertation préalable, la décision d’agrandir le camp militaire du Larzac, alors de 3000 hectares, à 14 000 hectares. De son bureau parisien, il déclare: «Nous choisissons le Larzac, c’est un pays déshérité.» Il provoque ainsi une vague unanime de protestations en Aveyron, le début d’une incroyable lutte qui durera dix ans, jusqu’aux élections présidentielles de mai 1981…

CONFÉRENCES

1968-2018: 50 gestes pour dire la contestation

Dans le cadre du projet de la Ville de Bruxelles, «2018 année de la contestation», Contredanse s’interroge sur la portée subversive et politique du geste. La table ronde «1968-2018:50 gestes pour dire la contestation» abordera l’influence de Mai 68 sur les pratiques chorégraphiques à Bruxelles et en Belgique mais s’interrogera aussi sur l’impact d’autres grands mouvements de contestation dans le monde de la danse.

Informations pratiques: Mercredi 16 mai 2018, de 17h à 19h à la Cour de la Bellone au 46 rue de Flandre, 1000 Bruxelles.

Cycle de Séminaires: 69, années érotiques

L’année 1968 est souvent considérée comme un moment charnière dans la régulation du genre et de la sexualité. Pourtant,comme l’indiquent la fondation du MLF ou les émeutes de Stonewall, beaucoup de choses se sont en  réalité produites au cours des années suivantes et d’aucuns dénoncent le poids d’une mythologie parfois tenace. Ce cycle de séminaires, baptisé  de manière ironique «69, années érotiques», explorera quelquesuns de ces  bouleversements et interrogera tant leur héritage que leur  mémoire. Tout en évoquant ce qui s’est passé dans le monde au cours de ces années, il portera une attention particulière à la Belgique et inclura de nombreux témoins de l’époque.

Informations pratiques:  17h – 19h à la Salle Henri Janne de l’Institut de Sociologie (44 avenue Jeanne, 1050 Bruxelles, 15 étage) www.msh.ulb.ac.be

LIVRES

Mai 68 raconté par les objets – Amandine Lauro, Valérie Piette, Caroline Sägesser, Cécile Vanderpelen – Charleroi, Couleur Livres, 2018.

Le projet de cet ouvrage propose au lecteur de se mettre dans la peau des hommes et des femmes qui ont vécu 68 en Belgique, en se saisissant de 41 objets indispensables à ce voyage dans le temps. Guitare, affiche, transistor, ou encore plaquette de pilule, sont autant de marqueurs identitaires du mois de Mai. Mais le mouvement est mondial, et le gant noir des athlètes de Mexico ou le béret de Che Guevara viennent nous rappeler la  force et la profondeur des bouleversements en cours et dans le temps et dans l’espace. Chaque objet raconte une histoire. Une autre manière de vivre à nouveau ces années qui changèrent le monde et la Belgique.

EXPO

Bruxelles et mai 1968

En tant que lieu de conservation et d’exploitation des fonds d’archives communales, les Archives de la Ville de Bruxelles ont pour mission de valoriser et de mettre à disposition du public les documents qu’elles conservent. Le  projet Bruxelles et Mai 1968 vise à numériser et à compiler sur une page web des sources documentaires d’origines  très diverses (affiches, photos, coupures de presse, interviews audio…) en les replaçant  sur une ligne du  temps pour donner un aperçu des événements s’étant déroulés à Bruxelles, en Belgique et dans le monde lors de cette période mouvementée.

Informations pratiques: Du 01/03/2018 au 31/12/2018 Archives de la Ville de Bruxelles, Rue des Tanneurs 65, 1000 Bruxelles www.archives.bruxelles.be

Sommaire du dossier: mai 68 « un vieux monde derrière nous »?