Coup de coeur:

Netflix, pollution numérique

Netflix, pollution numérique

Selon Jean-Marc Jancovici, ingénieur spécialisé sur l’énergie et l’environnement, «Netflix, à lui tout seul, utilise 13% de la bande passante mondiale sur Internet. Netflix est une absolue catastrophe pour les émissions de gaz à effet de serre.»
On estime que le seul visionnage de vidéos en ligne a généré l’an dernier 306 millions de tonnes de CO2, soit l’équivalent de ce que génèrent 306 millions de passager·e·s faisant chacun·e un aller-retour Paris/New-York en avion. En eff et, la vidéo en ligne, parce qu’elle suppose des infrastructures pour la stocker, du réseau pour la faire circuler, consomme énormément d’électricité, et rejette une masse alarmante de dioxyde de carbone.

Ces chiffres mettent en évidence la nécessité d’interroger nos pratiques numérique en sélectionnant par exemple, les informations à visionner.

Sources: theshiftproject.org

Coups de coeur

Satan dans le désert de Boston Teran
Satan dans le désert de Boston Teran
10 février 2020 - Littérature

Road movie aux accents démoniaques, Satan dans le désert est une percée violente et brutale dans l’univers pervers des esprits détraqués. Entre la Californie et le Nouveau-Mexique, Case et Bob se retrouvent, malgré eux, embourbés dans une c …

Tant pis pour l’amour de Sophie Lambda
Tant pis pour l’amour de Sophie Lambda
10 février 2020 - Bande dessinée

La rencontre entre Sophie et Marcus fut fulgurante: en seulement 48h, elle était tombée sous le charme. Comment résister à ce personnage? Jusque-là sceptique quant aux relations de couple, cette fois-ci Sophie se permettra de succomber! Pou …

Voir tous les coups de coeur