Coup de coeur:

Elliot Moss – Highspeeds

Elliot Moss – Highspeeds

Elliot Moss est de ceux, tels James Blake ou David Byrne, qui conçoivent leur musique comme un étalage d’électro lancinante, de chants poussifs, parfois plaintifs; poussant le vice jusqu’à la lenteur excessive voire le coma musical. Une lenteur au service du ressenti, de l’émotion comme pour distiller un sortilège bienveillant ou toxique.
Pourtant, ici, on est bien loin de la mollesse ou de l’ennui. Elliot Moss offre des ritournelles interminables, certes, mais puissantes dans leurs intentions et d’une beauté subjugante. Tout au long de l’album, on voyage de la tempête à l’accalmie, de la danse au murmure… Au final, on est pris dans un sentiment d’envoûtement, de passion, de fascination, d’hypnotisme… A découvrir!

Coups de coeur

L’empreinte de Alex Marzano-Lesnevich
L’empreinte de Alex Marzano-Lesnevich
8 novembre 2021 - Littérature

«… je suis contre la peine de mort. La mort, c’est ce dont j’ai peur. La mort, c’est ce qui a emporté ma sœur; la mort, c’est ce que les adultes redoutent pour mon frère; la mort, c’est ce dont je fais des cauchemars.» Étudiante studieuse …

«Ne m’oublie pas» de Alix Garin
«Ne m’oublie pas» de Alix Garin
8 novembre 2021 - Bande dessinée

«J’oublie. Je pense que je perds la tête… Mais le pire c’est quand ça me revient» Marie-Louise, la grand-mère de Clémence, vit dans un EHPAD. Souffrant de la maladie d’Alzheimer, elle fait régulièrement des fugues, s’imaginant rentrer chez …

Voir tous les coups de coeur