Communiqués de presse, Enseignement: Communiqué de presse: 38 millions ou 18 millions pris sur la dotation de fonctionnement des écoles de la Communauté française: c’est encore trop !

Communiqué de presse: 38 millions ou 18 millions pris sur la dotation de fonctionnement des écoles de la Communauté française: c’est encore trop !

Les accords de la Saint-Boniface (2001) avaient prévu d’amener progressivement les subventions de fonctionnement de l’enseignement subventionné à 75% de la dotation de fonctionnement des établissements organisés par la Communauté française. Il s’agissait alors de répartir les moyens financiers qui résultaient du refinancement de la Communauté française. En 2001, la Ligue de l’Enseignement avait dénoncé les accords de la Saint-Boniface : l’enseignement dit « libre » doit assumer son caractère privé et confessionnel. Il peut compléter ses subventions par des apports financiers de son pouvoir organisateur, ce qui, par ailleurs, n’est pas le cas des écoles de la Communauté française.

La décision de réduire la dotation des écoles organisées par la Communauté française pour équilibrer les comptes de la Fédération Wallonie-Bruxelles va dans le mauvais sens. Elle aura un impact direct sur le bon fonctionnement des écoles (entretien, chauffage, personnel ouvrier, etc.). Au lieu de rapprocher les établissements des différents réseaux et de progresser vers plus de convergence, elle les met en concurrence, le profit des uns se faisant au détriment des autres, dans un jeu de dupes à somme nulle.

En conséquence, la Ligue de l’Enseignement et de l’Education permanente, asbl, exige la non application intégrale de la mesure de réduction envisagée par le gouvernement de la FWB dans le budget 2014.

Le Bureau exécutif de la Ligue de l’Enseignement et de l’Education Permanente, asbl

Le 25 septembre 2013