Actualité: Education - Enseignement, Formation des enseignants, La Ligue

Colloque « Vers une école bienveillante » / Briser le tabou de la violence institutionnelle le 16 avril 2018

Colloque « Vers une école bienveillante » / Briser le tabou de la violence institutionnelle le 16 avril 2018
Violences institutionnelles scolaires : Quels constats ? Quelles réponses ?

La violence à l’école est multiforme. Elle émane pour une part des élèves mais elle provient aussi, dans une large mesure, de l’école elle-même. 

La violence exercée par l’école et les professionnels qui y travaillent est « institutionnelle », parce qu’elle n’est pas seulement l’expression d’un comportement individuel, mais plutôt, un effet de l’institution elle-même: de son fonctionnement, de ses modes d’évaluation, de sélection et d’orientation, de ses méthodes d’apprentissage et des relations pédagogiques, de sa manière d’accueillir les élèves et leurs parents ou d’organiser les temps scolaires et périscolaires (garderie, cantine, récréation), de son organisation spatiale, etc.

Cette violence institutionnelle, massive ou feutrée, visible ou impalpable, consciente ou inconsciente, concrète ou abstraite est multiforme est difficile à cerner.

Qui touche-t-elle?

Comment l’identifier et prendre conscience des mécanismes qui en sont les ressorts ?

Comment mesurer son impact et prendre conscience des effets délétères de cette violence sur les apprentissages et le développement cognitif, affectif et physique des élèves ?

Quelles solutions, quelles initiatives pour substituer à la violence scolaire une école, à la fois bienveillante et hospitalière ?

Telles sont les questions qui inspirent ce colloque, co-organisé par le département pédagogique de la Haute Ecole Francisco Ferrer, la Ligue de l’Enseignement et de l’Education permanente, asbl en collaboration avec le centre de sociologie de l’éducation et le centre de recherche en sciences de l’éducation de l’Université Libre de Bruxelles.

Après avoir circonscrit le phénomène de la violence institutionnelle à l’école, le colloque fera le point sur des expériences novatrices de terrain et proposera des moments réflexifs pour permettre aux participant.e.s de mettre en perspective leurs propres expériences.

 

Programme du colloque: 

8h00: Accueil

  • 8h30: Introduction de la journée
  • 9h00: Philippe Vienne Chargé de cours dans le Département des Sciences sociales et Sciences du travail de la Faculté de Philosophie et Sciences sociales

La violence institutionnelle: une approche sociologique

  • 9h45: Approche réflexive des participants. Animatrice: Gwenaëlle Leclercq
  • 9h45: Bernard de Vos / Délégué général aux droits de l’enfant

De l’élève au sujet (de droit); la participation comme voie unique

 

10h20: Pause

 

  • 10h40: Marie-Véronique Brasseur / Pédagogue, formatrice et coordinatrice du projet « Apprentissages Singuliers », asbl Singularités Plurielles

Comment la mise en place d’un partenariat entre les différentes sphères de vie de l’enfant influence-t-elle la violence des relations au sein de l’école?

  • 11h10: Fabrizio Primerano / Cellule d’appui pédagogique de la Fédération Wallonie-Bruxelles

La violence de l’évaluation et comment l’éviter

  • 11h40: Approche réflexive des participants. Animatrice: Gwenaëlle Leclercq
  • 11h50: Moment d’échanges. Animatrice: Hélène Schidlowsky

 

12h15: Repas

 

  • 13h30: Relation d’expériences permettant d’améliorer le cadre institutionnel
  • 13h30: Heracli Tzafestas / Psychologue, consultant en organisation, maître-assistant en philosophie, en épistémologie et en clinique du travail

Management, managérialisme et bienveillance dans les établissements scolaires

  • 14h00: Eléonore Stevens / Criminologue et médiatrice familiale, formatrice en gestion de conflits, communication et médiation

Présentation de l’expérience « Vers le pacifique » menée dans une école d’Auderghem

  • 14h20: Michèle Tasiaux / Préfète au Lycée Henriette Dachsbeck

Présentation de l’expérience « La chouette heure » menée au Lycée Dachsbeck

  • 14h40: Michèle Masil / Directrice de l’école fondamentale du Tivoli

Présentation d’une vision d’école centrée sur le changement dans la relation éducative

  • 15h00: Approche réflexive des participants. Animatrice: Gwenaëlle Leclercq
  • 15h05: Conclusions, partage de questionnements. Animatrice: Hélène Schidlowsky

Consultez le programme au format PDF:

 

Infos pratiques:

Le lundi 16 avril 2018 à partir de 8h

Salle gothique de l’Hôtel de Ville de Bruxelles

Inscription avant le 13 avril via le lien suivant: https://instructionpublique.bruxelles.be/fr/content/inscription-au-colloque-vers-une-ecole-bienveillante

le logo leep en noir