Actualité: Actu, Centres fermés, Droit des enfants, Immigration - Réfugiés, Politique, Société

Centres fermés:

Centres fermés:
Le secrétaire d’Etat à l’Asile et à la Migration Theo Francken (N-VA) a obtenu le feu vert du conseil ministériel restreint sur son arrêté royal relatif à la création d’unités familiales dans l’enceinte du centre fermé 127 bis à Steenokkerzeel.

Le projet d’arrêté royal doit encore passer devant le Conseil d’Etat mais en cas de feu vert, les unités d’enfermement avec enfants pourraient ouvrir dès juillet.

Les associations, dont la Ligue de l’Enseignement et de l’Éducation permanente, combattent depuis plusieurs mois cette volonté du gouvernement d’enfermer, en ultime recours, les familles de migrants avec enfants.

Elles sont également nombreuses à s’être mobilisées autour de la campagne « On ‘enferme pas un enfant. Point. » et soulignent les impacts extrêmement néfastes d’une détention sur la santé, le développement et le bien-être des enfants.

Pour rappel, la Cour européenne des Droits de l’Homme considère l’enfermement des enfants comme un « traitement inhumain et dégradant ».

Un recours restera possible à l’encontre du projet de loi notamment sur les conditions de détention particulièrement dommageables pour les enfants vu la proximité des pistes d’atterrissage de l’aéroport de Zaventem

 

Petite piqûre de rappel avec la vidéo du CIRE: La Belgique va recommencer à détenir des enfants ?!

La Belgique va recommencer à détenir des enfants ?!

La Belgique va recommencer à détenir des enfants avec leurs familles en centre fermé. Oui, vous avez bien lu… Des enfants. En centre fermé. En Belgique. En 2018.Partagez cette vidéo, parlez-en autour de vous ! Ne laissons pas le gouvernement fédéral bafouer les droits des enfants dans notre pays.

Gepostet von CIRÉ-asbl am Freitag, 4. Mai 2018

Consultez le communiqué de presse du CIRE: https://www.cire.be/presse/communiques-de-presse/aux-cotes-des-familles-nous-combattrons-la-detention-d-enfants-devant-les-instances-nationales-et-internationales