Actualité: Actu, Education - Enseignement, Précarité des étudiants, Supérieur-universitaire

Carte blanche du Soir: Investir dans l’enseignement supérieur

Carte blanche du Soir: Investir dans l’enseignement supérieur

Des professeur·e·s, des chercheurs et des chercheuses, des étudiant·e·s et des membres du personnel des services sociaux d’établissements de l’enseignement supérieur, s’expriment aujourd’hui dans le journal Le Soir, au sujet de leurs inquiétudes quant au manque de financement de l’enseignement supérieur en Fédération Wallonie-Bruxelles.

Extrait:

 » Investir dans l’enseignement supérieur demande bien sûr du courage politique. Ainsi, plus qu’une dépense budgétaire, le refinancement est avant tout un investissement dans les générations futures. C’est une vision de la société selon laquelle l’enseignement devrait être financé par l’argent public, et non au détriment des étudiants (par l’augmentation du minerval) ou de la liberté académique (par le recours au financement privé). Un financement juste doit en effet être compris comme un choix pour l’avenir. C’est également un choix stratégique, car selon l’OCDE (2018), 1 euro investi dans l’enseignement supérieur rapporte 5 euros à l’Etat à terme ».

 

Lire la carte blanche du journal Le Soir au format pdf:

Pour plus d’informations sur cette thématique, vous pouvez également consulter notre étude relative à  » La Pauvreté des étudiant·e·s: un état des lieux ».