Actualité: Droit des enfants, Maltraitance - violences ordinaires, Violence

Campagne : Violenter son enfant, c’est le marquer pour longtemps

Campagne : Violenter son enfant, c’est le marquer pour longtemps
La Fondation pour l’Enfance lance une nouvelle campagne de sensibilisation contre les violences éducatives ordinaires.

La campagne propose deux courtes vidéos mettant en scène, d’un côté, un jeune garçon, d’un autre côté, une jeune fille, tous deux terrifiés avant de recevoir des coups ou des insultes. Une fois devenus adultes, ces derniers resteront marqués à vie.

L’ambition de la campagne est double: d’une part sensibiliser, d’autre part dénoncer la banalisation des violences sur les enfants; pratiques malheureusement encore largement répandues.

Parce que crier, frapper, faire du chantage, pincer, gifler, tirer les cheveux ou les oreilles, humilier, donner une fessée, punir, priver, minimiser ses émotions, insulter… c’est marquer son enfant pour longtemps. Parce que les violences éducatives sont encore majoritairement considérées comme légitimes, alors que les preuves scientifiques des répercussions médicales et sociales de ces violences s’accumulent. Parce que la violence éducative est, dans certains cas, la première étape vers des violences plus graves, légitimée par le droit et la nécessité de corriger son enfant pour l’éduquer.

La campagne s’accompagne d’un mini-site de la Fondation pour l’Enfance permettant de répondre aux questions des parents.

Plus d’infos: www.violence-educative.fondation-enfance.org