Communiqués de presse: Communiqué de presse – Aide administrative aux écoles libres : la Région wallonne au service de l’inégalité

Communiqué de presse – Aide administrative aux écoles libres : la Région wallonne au service de l’inégalité

L’inscription au budget de la Région wallonne de 9 millions d’€ destinés à créer 500 postes administratifs dans l’enseignement libre est en contradiction avec le principe d’égalité défini par l’article 24. Il rompt en effet avec le principe de l’égalité de traitement entre les établissements scolaires et les réseaux.

La mesure vaut seulement pour la Région wallonne. Les postes seront, en effet, créés via le dispositif APE (Aide Pour l’Emploi) et ne pourront être créés qu’en Région wallonne. Pourquoi ce deux poids deux mesures entre les écoles situées en Wallonie et celles situées à Bruxelles, dans une matière qui est de la compétence de la Fédération Wallonie-Bruxelles ?

De plus, les critères d’octroi des emplois sont définis de telle façon qu’ils ne bénéficieront qu’à l’enseignement libre, une inégalité d’autant plus choquante que les emplois octroyés sont pérennes et resteront à charge du budget wallon.

Par ailleurs, la création des postes ne concernera au mieux qu’un tiers des écoles de l’enseignement fondamental de Wallonie, créant par là une nouvelle inégalité entre les écoles qui n’est aucunement justifiée, par exemple, par un principe de discrimination positive.

En conséquence, la Ligue de l’Enseignement et de l’Education permanente appuie la position du Conseil de l’Enseignement des Communes et des Provinces (CECP) qui envisage de saisir toute voie de droit pour faire respecter l’article 24 de la Constitution.

Le Bureau exécutif de la Ligue de l’Enseignement et de l’Education Permanente, asbl.

Le 7 février 2014