Projet général

Mission

Le Secteur Interculturel de la Ligue poursuit la mission d’améliorer la cohésion sociale et le « vivre ensemble » dans les quartiers multiculturels en favorisant la communication entre les habitant.e.s, et tout particulièrement entre les écoles, ses divers acteurs (enseignant.e.s, partenaires,…) et les familles.

Notre asbl est reconnue en cohésion sociale pour donner des cours d’alphabétisation et de Français langue étrangère, qui incluent des activités d’appropriation de la langue : sorties citoyennes et culturelles, visites de bibliothèques, expos, etc. Par l’apprentissage de la langue française, il s’agit surtout de donner les moyens à chacun, chacune de trouver sa place au sein de son quartier, de sa commune et plus globalement en tant que citoyen·ne. Se donner les moyens de circuler dans la ville, de communiquer avec différents interlocuteurs·trices (école, médecin, administration…). Se donner les moyens d’une émancipation.

Le cadre de la cohésion sociale

Actifs dans les écoles grâce à des militant·e·s·bénévoles dès la fin des années ’70, les projets de la Ligue s’inscrivent dans le dispositif de Cohésion sociale depuis 2004, avec le soutien financier de la COCOF.

La mise en oeuvre de notre mission a évolué au fil du temps. Si l’alphabétisation des parents était initialement conçue en soutien à la parentalité et au renforcement du lien école-famille, elle est devenue un objectif à part entière et concerne désormais tou·te·s les adultes, qu’ils/elles soient parents ou non.

Nos 8 lieux de cours se situent dans les communes de Bruxelles, Schaerbeek, Etterbeek, Molenbeek, Anderlecht et Saint-Gilles.

Découvrez les projets alpha/FLE par commune ici

 

Travailler dans les écoles, quand la place nous est donnée, reste pour nous une priorité. Nous travaillons en effet avec des personnes qui n’osent pas toujours pousser la porte des associations de quartier. Nous sommes donc souvent le premier pas vers la rencontre avec l’extérieur.

Les impacts positifs de nos cours sont non seulement une meilleure connaissance de la langue française, mais aussi la découverte du pays d’accueil et des institutions concernées par l’éducation et la scolarité, la participation à la vie d’un groupe et la sortie de l’isolement, et enfin le renforcement de la confiance en soi.

Pour consulter les textes du décret : http://www.jeunesseabruxelles.be/site/cohesion-sociale-fipi/cohesion-sociale/

 

L’équipe

Notre spécificité : la mobilité

Le Secteur Interculturel, c’est avant tout une équipe. Une équipe de formatrices en alpha/FLE, issues d’horizons divers. Nous sommes fier.e.s de leur dynamisme et de leurs nombreuses compétences qui viennent enrichir la partie socio-culturelle et créative des cours de français.

La caractéristique de notre équipe est sa dimension mobile : nos cours d’alpha/FLE sont donnés dans des écoles et des associations de quartier. Ceci augmente la diversité des partenaires et des interlocuteurs.trices avec lesquel.les notre équipe est amenée à collaborer. Ce fonctionnement spécifique repose sur une capacité d’écoute, d’ouverture et de souplesse pédagogique d’autant plus importante.

Une équipe pleine de projets et attentive aux changements

Les cours d’alpha/ FLE sont enrichis de nombreux projets ponctuels réalisés sur un court, moyen ou long terme dans une série de quartiers.

Découvrez les cours d’alpha/FLE par commune ici

Pour tout contact et inscription, cliquez ici

 

Responsable du secteur : Julie Legait

Assistante : Nathalie Masure

 

L’équipe de terrain est composée de 5 formatrice·teurs :

Anderlecht : Hossein Malekian

Bruxelles ville et Laeken : Pauline Laurent / 02/213.84.97

Etterbeek : Ariane Crèvecoeur / 0493/48.16.23

Molenbeek : Pamela Cecchi 02/213.84.97 et Ariane Crèvecoeur 0493/48.16.23

Saint-Gilles : Hanane Cherqaoui Fassi / 02/213.84.97

Schaerbeek : Hossein Malekian

 

Formation continue

Pour rencontrer les défis de notre société en mutation et les compétences que demande un travail exigeant, notre secteur a développé depuis longtemps une politique de formation continue. A titre d’exemple ces dernières années : formation sur mesure à l’interculturalité, didactique des langues et du français langue étrangère, méthode verbo-tonale, alpha-jeux, premiers secours, etc.